Logo du club de rugby Colomiers Rugby

Focus sur les Crabos de la Colombe !

25 Jan, 2023

Ce week-end, c’est derby pour nos Crabos face au Stade Toulousain. Et pour cette nouvelle année, découvrez l’interview de l’entraineur Aurélien Beco, ancien joueur et capitaine de la Colombe. Il évoque cette deuxième partie saison pour ses joueurs mais aussi les points forts de ses jeunes columérins.

 

Comment avez-vous vécu ce début de saison ?

Nous partions dans la précipitation et l’inconnu pour ce début de saison, car nous avons eu une reprise tardive contrairement aux autres équipes de notre division. L’équipe s’est retrouvée à la mi-août pendant que nos concurrents directs étaient déjà sur le pont depuis début le début du mois ou juillet pour certains. Heureusement, nous avons pu anticiper cette reprise tardive car l’organisation du club permet de rassembler les deux générations au mois de juin. Les joueurs ont fait connaissance à ce moment-là, ce qui nous a fait gagner du temps. Dans ce début de saison, l’équipe a petit à petit amélioré sa qualité de jeu, au fur et à mesure de l’appropriation du projet. Au fil des entrainements et des rencontres, nous avons vu les comportements évoluer positivement. La deuxième place acquise sur la phase aller nous a qualifiés pour les play-off.

 

 

Comment appréhendez-vous cette deuxième partie de saison ?

Je pense que c’est avec beaucoup d’excitation que le groupe a envie de vivre cette nouvelle phase. Leur engagement et leur investissement exemplaires leur a offert l’opportunité de jouer des gros matchs, ce qui va contribuer à continuer leur formation, leur développement. En accédant aux play-off, il y a maintenant l’envie de se mesurer et de montrer la qualité du groupe. Les garçons ont pris conscience de leur potentiel. Même s’il y a des équipes importantes dans notre poule, je pense que nous n’avons rien à leur envier s’ils prennent conscience de ce qu’ils peuvent encore donner.

 

 

Quels sont vos objectifs ?

Tout d’abord, nous allons continuer le travail qualitatif entrepris par leurs anciens entraineurs dans le développement de leurs compétences. L’enjeu est d’améliorer encore leur expertise technique et tactique.  Au niveau de la compétition, on espère figurer du mieux possible dans cette poule. Pouvoir lutter et s’inviter à la course à la qualification serait génial. La tâche sera difficile mais loin d’être impossible. À eux d’y croire et de se créer des souvenirs tout au long de cette aventure !!! La déception de la défaite à Brive leur a montré. Nous avons fait un bon match même si le groupe était déçu de ramener seulement le point de bonus défensif, car il y avait la place pour décrocher la victoire. Ils ont pris conscience des efforts que vont demander ces matchs-là pour les remporter en termes de solidarité, de précision et d’engagements. Maintenant on va essayer de parfaire notre jeu sur cette deuxième phase et de remporter le plus de matchs possibles.

 

 

Quels sont les points forts de cette équipe ?

C’est une équipe qui a une bonne solidarité, qui s’investit beaucoup. Les garçons sont rigoureux, à l’écoute, même si ça ne nous empêche pas d’élever la voix par moment (rires) !! Cela fait partie aussi de leur bonne humeur ! La force collective qui se dégage du groupe a été entretenue par les bons résultats de la phase aller. C’est toujours difficile de satisfaire tout le monde puisqu’on a un groupe de 48 joueurs avec seulement 40 qui peuvent jouer. Le message qu’on essaie de faire passer est que chacun contribue à la réussite du groupe et qu’ils doivent continuer à être acteur du projet et de leur développement.

 

 

Comment décririez-vous l’évolution technique des joueurs/équipe ?

Nous avons vu des progrès dans plein de secteurs, grâce à leur engagement et leur réflexion sur le jeu. Je citerais offensivement leur capacité à être de plus en plus dominants dans les phases de contact, à lutter debout. Je pense qu’il y a également des changements au niveau de la lecture du jeu, aussi bien en défense qu’en attaque. La conquête a été assez régulière, même si on sait que cela peut être remis en cause très rapidement d’un match à un autre. Nos arrières aussi sont devenus de plus en plus percutants et menaçants. Le fruit de leur travail se fait ressentir sur les matchs et les entraînements : c’est important pour la motivation. Qu’ils aient conscience de leur évolution doit leur donner envie de faire encore plus et de continuer dans cette voie-là.

 

Les Crabos recevront le Stade Toulousain ce samedi 28 janvier à 16h au Stade Michel Bendichou pour le 3ème match de ces play-offs.

Vous aimeriez peut-être également…

Partagez cet article

Partagez cet article avec votre entourage !