Logo du club de rugby Colomiers Rugby

Signature – Toma KOLOKILAGI

29 Avr, 2024

Après sa première titularisation ce vendredi dans le derby, notre talonneur du Centre de Formation Toma Kolokilagi signe son premier contrat professionnel avec Colomiers Rugby ! Il s’engage pour deux saisons, jusqu’en 2026 ! 

 

Notre Columérin est arrivé à l’âge de 14 ans au stade Michel-Bendichou en provenance de Blagnac. Il fait partie de cette génération dorée championne de France Crabos 2019 aux côtés de Baptiste Serrano, Eliott Maurel, Robin Bellemand, Pierre-Emmanuel Pacheco, Louis Descoux ou encore Ugo Seguela. Toma Kolokilagi a fait ses débuts en professionnel la saison dernière lors de son entrée face à Grenoble à domicile.

 

Cette année, notre talonneur de 22 ans a participé à huit rencontres dont trois victoires face à Mont-de-Marsan, Agen et Montauban. Il compte trois essais cette saison dont un doublé face au leader Vannes. Pour le derby ce vendredi 26 avril, il a connu sa première titularisation en Pro D2. Toma Kolokilagi sera columérin jusqu’en 2026.

 

 

Toma Kolokilagi : « C’est un honneur de faire partie de cette équipe professionnelle. Je remercie le club pour leur confiance et le soutien de mes proches qui m’ont soutenu tout au long de l’année !« 

 

Félicitations Toma !

 

Vous aimeriez peut-être également…

Ici.. Le rugby bat plus fort !

Ici.. Le rugby bat plus fort !

Colomiers Rugby est fier de vous révéler son nouveau slogan. Parce que vous le savez mieux que personne, ici, à Colomiers Rugby, on est pas comme les autres, et on en est fier. Nous vous invitons à visionner le film ci-dessous, qui, nous en sommes sûrs, fera raisonner...

La chronique de la saison par JPP

La chronique de la saison par JPP

Des chiffres, des êtres et des regrets   Dixième ! Avec un total de 64 points pour treize victoires, un nul et seize défaites, Colomiers a bouclé son parcours au dixième rang. Loin de l’objectif annoncé : le « top 6 » et donc la qualification en phase finale...

La chronique du match par JPP

La chronique du match par JPP

La fête douchée   « Voilà, c’est fini. » Ce titre de Jean-Louis Aubert hante peut-être les esprits des déçus. Les optimistes se disent que « Ça ira mieux demain », comme le chantait Annie Cordy. Les fatalistes fredonnent « C’est comme ça » avec les Rita Mitsouko....

Partagez cet article

Partagez cet article avec votre entourage !