Logo du club de rugby Colomiers Rugby

La chronique du match par JPP

14 Oct, 2023

Le lot de consolation

 

À Béziers, vendredi soir pour le compte de la septième journée de Pro D2, les Columérins ont, une fois de plus, raté leur entame, concédant un essai dès la sixième minute au bout de la première offensive adverse. Ils avaient pourtant promis d’être vigilants…

 

Béziers n’était pas supérieur à Colomiers. Mais, sous la houlette d’un Samuel Marques dans la lignée de son Mondial, ses joueurs ont su exploiter les opportunités qui s’offraient à eux en profitant des erreurs columérines, notamment pour inscrire un deuxième essai juste avant la mi-temps. Sur chacune de leurs réalisations, où était la défense des visiteurs avec un côté gauche complètement dégarni leur ouvrant des boulevards ? Ces oublis défensifs deviennent récurrents.

 

Peu inspirés au cours du premier acte et plombés par une indiscipline logiquement sanctionnée (10 pénalités dans les 40 premières minutes ; 6 ensuite), les Haut-Garonnais n’avaient eu qu’un essai de filou de Ugo Séguéla, après un rush impressionnant de Janse Roux, pour ne pas être bredouilles à la pause.

 

Par la suite, tout en continuant à accumuler les pertes de balle — les Biterrois n’ont pas été avares dans ce domaine —, les Columérins ont montré un meilleur visage. Et lorsque leur conquête s’est retrouvée, ils ont pu frapper à deux reprises par Michaël Simutoga et Waël Ponpon sans pouvoir refaire complètement leur retard au tableau d’affichage.

 

Le point de bonus défensif, en ayant inscrit un essai de plus que l’adversaire (3 à 2), offre une maigre consolation, mais tout point grappillé à l’extérieur est précieux. Il reste maintenant à espérer que les joueurs revenant de blessures retrouvent rapidement leur niveau —sans faire injure à Romain Bézian et Valentin Saurs, force est de reconnaître qu’ils n’étaient pas dans leur assiette vendredi — et qu’une recrue comme Rodrigo Marta confirme l’étendue de son talent — Vincent Pinto, l’autre international portugais, a signé une prestation correcte.

 

Colomiers (14e) est juste au-dessus de la ligne de flottaison et le temps presse tout de même. Jeudi, évidemment sous pression, le club à la Colombe recevra Soyaux-Angoulême. Nous ne résistons pas à l’envie de citer Yasmina Khadra (« Dieu n’habite pas La Havane ») : « Il y a forcément une issue à n’importe quelle mauvaise passe. Il suffit d’y croire. » Un succès avec la manière en bandoulière amènerait un bol d’air et de confiance avant un nouveau break de deux semaines.

 

*Le Columérin du match : Janse ROUX

 

Jean-Paul Pronzato

Vous aimeriez peut-être également…

Coup d’envoi des abonnements !

Coup d’envoi des abonnements !

Nous avons le plaisir de vous annoncer le coup d’envoi de notre campagne d'abonnement pour la saison 2024-2025 !   COMMENT S'ABONNER ? Rien de plus simple avec l'arrivée de l'abonnement en ligne cette saison ! Voici les trois façons de s'abonner pour cette saison...

Ici.. Le rugby bat plus fort !

Ici.. Le rugby bat plus fort !

Colomiers Rugby est fier de vous révéler son nouveau slogan. Parce que vous le savez mieux que personne, ici, à Colomiers Rugby, on est pas comme les autres, et on en est fier. Nous vous invitons à visionner le film ci-dessous, qui, nous en sommes sûrs, fera raisonner...

Portes ouvertes à Colomiers Rugby !

Portes ouvertes à Colomiers Rugby !

Ce sont les portes ouvertes de la Colombe ! Colomiers Rugby, club reconnu pour sa formation dans le monde du ballon ovale, nos éducateurs vous attendent pour faire découvrir le rugby à vos enfants !    Les horaires des entraînements :    Au stade...

Partagez cet article

Partagez cet article avec votre entourage !