Logo du club de rugby Colomiers Rugby

La chronique du match par JPP

11 Mar, 2024

Les éclairs

 

Une giboulée s’est invitée, vendredi soir à Colomiers, avant la rencontre face à Mont-de-Marsan, respectant un rendez-vous de saison avant de réintégrer ses nuages. Un orage, pas vraiment de saison, lui, a préféré laisser ses éclairs zébrer au loin le ciel de la Ville rose. Et sur la pelouse du stade Michel-Bendichou, deux éclairs, rugbystiques ceux-là, ont permis aux gars de la Colombe de signer un précieux succès, 22 à 15 (11-10 au repos).

 

Le premier fut l’œuvre d’un Rodrigo Marta particulièrement tranchant alors que la troisième minute s’écoulait à peine. Au bout d’une course d’une soixantaine de mètres et d’un numéro de soliste, l’ailier aux jambes de feu a débloqué le compteur. Le second, au cœur de la deuxième mi-temps, a vu Rodrigo Marta —« obrigado » — mettre le turbo à plus de soixante mètres de la ligne adverse avant de lancer Martin Dulon, auteur d’un jeu au pied vers l’en-but. Willie du Plessis, l’ouvreur landais, s’y emmêlait les pinceaux et l’opportuniste Ugo Séguéla, à la source de l’action avec une pénalité jouée à la main et auteur d’une belle prestation, récompensait les siens.

 

Mais ce succès, auquel Thomas Girard a contribué en punissant au pied l’indiscipline montoise, les Columérins l’ont surtout bâti en défense — « Élémentaire, mon cher Watson » — où leur solidarité et leur caractère leur ont permis de contenir moult assauts, même s’ils ont cédé à trois reprises (Robic, Dufour, Even) au bout d’épreuves de force imposées par un pack landais auquel celui des locaux avec ses guerriers n’avait rien à envier. Ainsi, le mur érigé à une dizaine de minutes de la fin fut un modèle du genre. Car Mont-de-Marsan c’est du solide, du très solide même, et cette équipe talentueuse a prouvé, si besoin était, que son classement (4e) n’était nullement usurpé. Mais les Montois, incapables de transformer leurs essais — le dernier plus de trois minutes après la sirène —, ont laissé filer un point de bonus qu’ils n’auraient pas volé au vu de leur première mi-temps. Et  leurs flèches fidjiennes, Semi Lagivala, auteur d’un triplé une semaine auparavant face à Soyaux-Angoulême, et Eroni Sau, qui avait frappé à deux reprises, ont pu constater que leurs vis-à-vis internationaux portugais n’étaient pas que des attaquants, mais aussi de redoutables défenseurs.

 

Les Columérins auraient pu se mettre à l’abri plus tôt sans des ballons égarés stoppant des offensives bien amorcées. Une fâcheuse habitude ! Leur victoire, méritée, ne leur permet cependant pas de retrouver le « top 6 » qu’intègre Brive avec 56 points. Dax (7e) et Colomiers (8e) suivent à une longueur, départagés par les points-terrain, et sont sous la menace de Grenoble (52), Aurillac et Agen (51) à l’issue de la 23e journée d’une Pro D2 dont certains résultats étonnent, ou détonnent. Que penser de l’ampleur de la victoire de Dax sur Béziers (57-20) ou de celle de Grenoble sur la pelouse de Vannes, le leader (17-10) ? Vannes où Colomiers se rendra après les vacances (de printemps) le 29 mars. Ça pourrait piquer…

 

*Le Columérin du match : Rodrigo MARTA 

 

Jean-Paul Pronzato

Vous aimeriez peut-être également…

La chronique du match par JPP

La chronique du match par JPP

« Im-pack-tés »   Brive possède sans doute le pack le plus lourdement armé de la Pro D2. Tout le monde le sait. Et comme le rugby commence devant, l’épreuve de force est un atout majeur. Colomiers en a fait les frais jeudi soir lors d’une rencontre d’un très bon...

La compo contre Brive !

La compo contre Brive !

Nouveau choc pour la Colombe ! Colomiers Rugby se déplace ce jeudi à Brive pour une nouvelle affiche dans cette course au Top6 ! Janse Roux, Jeremy Bechu et Martin Dulon font leur retour dans le XV de départ. La rencontre est à suivre en live sur nos réseaux sociaux...

La chronique du match par JPP

La chronique du match par JPP

Le souffle de l’autan   Au début des années « 60 », les fameuses « sixties », Bob Dylan, prix Nobel de littérature en 2016, a composé une chanson mélodieuse pour la paix dans le monde. Cet hymne à la pacification, bon nombre d’entre nous (pas les plus jeunes)...

Partagez cet article

Partagez cet article avec votre entourage !