Logo du club de rugby Colomiers Rugby

La chronique du match par JPP

12 Jan, 2024

Coup de froid

 

« Moscou-Paris » est l’appellation donnée par les météorologues au flux d’air polaire venu de Scandinavie et de Russie pour refroidir singulièrement le pays. Il a poussé ses morsures jusqu’en Occitanie. Colomiers en a fait les frais jeudi soir lorsque Béziers est venu s’imposer, 23 à 19, à Michel-Bendichou, en signant un sixième succès consécutif lors d’une rencontre digne du haut de tableau de Pro D2.

 

Le club à la Colombe n’a pas livré un mauvais match, loin de là, mais il a perdu son invincibilité à domicile à l’occasion de cette 16e journée, la première de la phase retour. Il bascule à nouveau dans un ratio négatif avec sept victoires et un nul pour huit défaites. Ce résultat freine son regain d’ambition né une semaine auparavant après un succès face à Nevers.

 

Les Biterrois ont prouvé que leur classement (2e) n’avait rien d’usurpé. Ils ont présenté le visage d’une équipe complète, audacieuse, pleine de confiance et de maîtrise. Les Columérins leur ont donné une belle réplique, mais, moins tranchants en phase offensive, indisciplinés aussi, ils n’ont pu s’assurer le gain d’un match dont le score a joué les équilibristes avant de basculer dans l’escarcelle des visiteurs.

 

En première mi-temps, les Héraultais avaient répondu en force par Jon Zabala à un essai inscrit dans le même registre par Thomas Larrieu après une très belle approche collective. À la pause, le score de parité (13-13) paraissait logique. Ensuite, ces Biterrois ont pu compter sur la maestria de Samuel Marques, entré peu après le repos, pour mettre sur orbite Charly Malié, auteur d’un essai leur assurant un avantage définitif.

 

Les Columérins, sanctionnés sur une mêlée près de la ligne adverse — l’arbitre a ciblé une poussée en travers de Hugo Pirlet alors que les visiteurs étaient emportés —, puis à deux doigts de marquer un essai refusé pour un passage en touche de Rodrigo Marta, ont vu leurs derniers espoirs s’envoler dans un final terni par le carton rouge infligé à Maxime Granouillet pour brutalité. Il pourrait lui valoir de longues semaines de suspension.

 

C’est comme ça. Un beau match, mais une mauvaise soirée pour Colomiers avec ce coup de froid. Nous espérons un retour des sourires vendredi prochain lors du déplacement à Angoulême. Signalons, avant de conclure, la bonne rentrée du jeune pilier (ou talonneur) Toma Kolokilagi (22 ans) plus d’un an après une grave blessure contractée pour sa première sortie à ce niveau. Encore un produit de la formation columérine.

 

*Le Columérin du match : Mathis GALTHIÉ

 

Jean-Paul Pronzato

Vous aimeriez peut-être également…

Coup d’envoi des abonnements !

Coup d’envoi des abonnements !

Nous avons le plaisir de vous annoncer le coup d’envoi de notre campagne d'abonnement pour la saison 2024-2025 !   COMMENT S'ABONNER ? Rien de plus simple avec l'arrivée de l'abonnement en ligne cette saison ! Voici les trois façons de s'abonner pour cette saison...

Ici.. Le rugby bat plus fort !

Ici.. Le rugby bat plus fort !

Colomiers Rugby est fier de vous révéler son nouveau slogan. Parce que vous le savez mieux que personne, ici, à Colomiers Rugby, on est pas comme les autres, et on en est fier. Nous vous invitons à visionner le film ci-dessous, qui, nous en sommes sûrs, fera raisonner...

Portes ouvertes à Colomiers Rugby !

Portes ouvertes à Colomiers Rugby !

Ce sont les portes ouvertes de la Colombe ! Colomiers Rugby, club reconnu pour sa formation dans le monde du ballon ovale, nos éducateurs vous attendent pour faire découvrir le rugby à vos enfants !    Les horaires des entraînements :    Au stade...

Partagez cet article

Partagez cet article avec votre entourage !