Logo du club de rugby Colomiers Rugby

La chronique du match par JPP

20 Oct, 2023

Du baume au cœur

 

«Ça part de là ! » Cette phrase est souvent entendue lorsque, après un début de saison en mode cahin-caha, une équipe signe une victoire convaincante et espère s’appuyer dessus pour connaître des lendemains qui chantent. Jeudi soir, sous la pluie, Colomiers, sans rater son entame cette fois, a décroché avec la manière son troisième succès en huit matchs aux dépens de Soyaux-Angoulême, 28 à 17. Il lui permet de remonter au douzième rang.

 

En s’appuyant d’entrée sur une solide défense (quand la défense va…), qui ne sera prise en défaut qu’à deux reprises au cours du deuxième acte, et une bonne conquête, les Columérins ont pu développer des mouvements offensifs de belle facture, même si quelques imprécisions ne leur ont pas permis d’alourdir l’addition. Ils ont été récompensés par trois essais. Les deux premiers sont à mettre au crédit des mondialistes portugais, deux précieux renforts. Vincent Pinto, à la réception d’un bijou de passe au pied de Maxime Javaux, et Rodrigo Marta, au prix d’un exploit individuel, ont ainsi débloqué leur compteur columérin. Le troisième essai, de pénalité, a validé le travail des avants.

 

Alors, même s’il y avait peut-être mieux à faire face à une équipe charentaise définitivement en infériorité dès la 23e minute (rouge pour Matt Beukeboom, coupable d’une vilaine charge sur Rodrigo Marta) dont la prestation n’a pas reflété sa position dans le bas du tableau, ne faisons surtout pas la fine bouche. Nous avons pu apprécier des séquences que nous pensions oubliées et le travail de garçons comme Janse Roux, un homme des tâches obscures qui trouve ses marques dans sa nouvelle équipe, Robert Harley, dont le prochain départ aux États-Unis sera vivement regretté (il n’a qu’un statut de joker), les percussions de Ray Nu’u qui en montre un peu plus à chacune de ses sorties et les promesses affichées par Jérémy Béchu, l’une des révélations du début de saison, symbole d’une jeunesse formée à Colomiers dont il n’est pas le seul talent. Si ces gars-là ont pu, jeudi, servir de fers de lance, l’ensemble a remis du baume au cœur des aficionados de la Colombe, souvent contrariés après  les rencontres précédentes.

 

Voilà de quoi ramener de la confiance au sein du groupe avant un court mais périlleux déplacement dans deux semaines à Montauban.

 

*Le Columérin du match : Jérémy BÉCHU

 

Jean-Paul Pronzato

Vous aimeriez peut-être également…

Coup d’envoi des abonnements !

Coup d’envoi des abonnements !

Nous avons le plaisir de vous annoncer le coup d’envoi de notre campagne d'abonnement pour la saison 2024-2025 !   COMMENT S'ABONNER ? Rien de plus simple avec l'arrivée de l'abonnement en ligne cette saison ! Voici les trois façons de s'abonner pour cette saison...

Ici.. Le rugby bat plus fort !

Ici.. Le rugby bat plus fort !

Colomiers Rugby est fier de vous révéler son nouveau slogan. Parce que vous le savez mieux que personne, ici, à Colomiers Rugby, on est pas comme les autres, et on en est fier. Nous vous invitons à visionner le film ci-dessous, qui, nous en sommes sûrs, fera raisonner...

Portes ouvertes à Colomiers Rugby !

Portes ouvertes à Colomiers Rugby !

Ce sont les portes ouvertes de la Colombe ! Colomiers Rugby, club reconnu pour sa formation dans le monde du ballon ovale, nos éducateurs vous attendent pour faire découvrir le rugby à vos enfants !    Les horaires des entraînements :    Au stade...

Partagez cet article

Partagez cet article avec votre entourage !