Logo du club de rugby Colomiers Rugby

La chronique du match par JPP

31 Mar, 2024

Un long moment d’égarement

 

Un match de rugby dure quatre-vingts minutes durant lesquelles il est nécessaire de faire preuve de constance. À Vannes, vendredi soir, les Columérins n’en ont véritablement joué que cinquante : les vingt premières et les trente dernières, donnant alors énormément de fil à retordre aux Vannetais. Ces deux épisodes de qualité leur ont permis d’inscrire quatre essais (Pimienta, Pinto, Dubois, Kolokilagi) en retrouvant de l’efficacité dans la zone de marque (pourvu que ça dure !) et de passer 31 points à la meilleure défense, et de loin (16 points en moyenne), de Pro D2. Mais les locaux ont fait grimper leur compteur à 34 unités (4 essais également).

 

34 à 31 au final d’un bon match, cela laisse un bonus défensif aux Columérins, mais aussi beaucoup de regrets. En dehors des deux bonnes périodes précédemment évoquées, ils ont déjoué, déclenchant eux-mêmes la tempête qui les a secoués. L’indiscipline est à la source de leurs tourments. Menés 10 à 0, les Bretons, qui ne sont pas leaders par hasard, ont ainsi bénéficié d’une pénalité bêtement concédée (plaquage plus qu’à retardement de Wahel Ponpon sur Maxime Lafage dans les « 22 » adverses). Située au point de chute du ballon, sur les « 22 » columérins (!), elle leur a permis, quelques temps de jeu plus tard, de se relancer.

 

La mécanique columérine venait de se dérégler. Plus rien ne fonctionnait et l’indiscipline offrait des pénalités bien exploitées par leurs adversaires. Ainsi Andrew Ready était-il puni pour avoir fait part de son mécontentement à l’arbitre auquel seul le capitaine (Romain Bézian) est habilité à parler. Thomas Chérèque n’a fait qu’appliquer les consignes. De 10-0 en faveur des visiteurs, le score est passé à 21-10 pour les locaux, portés par une conquête performante, à la pause puis 27-10 moins de dix minutes après la reprise. Toujours l’indiscipline. Même si le nombre total de pénalités n’est pas énorme (11), la plupart ont été concédées durant ce long moment d’égarement.

 

La fin de match des hommes du trio Sarraute-Berneau-Nicot attise les regrets et les Bretons ont senti l’odeur de la frousse. Les scories apparues au cœur du premier acte ont baissé d’un ton et nos Columérins ont fait preuve de caractère pour aller rechercher  leur bonus défensif grâce à un essai de Toma Kolokilagi à la conclusion d’un ballon porté. Une première réalisation pour le jeune (22 ans) talonneur (il peut aussi jouer pilier) qui n’en était qu’à sa cinquième feuille de match en Pro D2 et un bon point supplémentaire pour la formation columérine dont il est issu.

 

Les Vannetais n’ont été soulagés qu’après un ultime en-avant. Dommage, mais encourageant. Et rageant. Nous pouvons aussi regretter le non appel à la vidéo sur une plongée dans l’en-but de Joseva Tamani à l’heure de la révolte. L’arbitre a vu un en-avant et l’arbitre a toujours raison. Mais vivement l’instauration d’un challenge (d’autres disciplines sportives l’ont fait), ne serait-ce qu’une fois par mi-temps, à l’heure où on parle beaucoup de nouvelles règles.

 

Il ne reste que six matchs et Colomiers est toujours huitième (56 points), rejoint par Grenoble, à trois longueurs du « top 6 » intégré pour la première fois par Dax. Bien sûr, mathématiquement, tout est possible, mais, ne nous leurrons pas,  la qualification sera difficile à décrocher avec des voyages à  Brive (7e), Nevers (5e) et Grenoble. En attendant, ne boudons pas le plaisir éprouvé lors des séquences où Colomiers a bousculé le leader sur sa pelouse. Car ce Colomiers-là est séduisant.

 

Place maintenant à la réception d’Agen (10; 55 points) vendredi prochain, sans moment d’égarement cette fois. Espérons-le.

 

*Le Columérin du match : Anthony COLETTA

 

Jean-Paul Pronzato

Vous aimeriez peut-être également…

La chronique du match par JPP

La chronique du match par JPP

« Im-pack-tés »   Brive possède sans doute le pack le plus lourdement armé de la Pro D2. Tout le monde le sait. Et comme le rugby commence devant, l’épreuve de force est un atout majeur. Colomiers en a fait les frais jeudi soir lors d’une rencontre d’un très bon...

La compo contre Brive !

La compo contre Brive !

Nouveau choc pour la Colombe ! Colomiers Rugby se déplace ce jeudi à Brive pour une nouvelle affiche dans cette course au Top6 ! Janse Roux, Jeremy Bechu et Martin Dulon font leur retour dans le XV de départ. La rencontre est à suivre en live sur nos réseaux sociaux...

La chronique du match par JPP

La chronique du match par JPP

Le souffle de l’autan   Au début des années « 60 », les fameuses « sixties », Bob Dylan, prix Nobel de littérature en 2016, a composé une chanson mélodieuse pour la paix dans le monde. Cet hymne à la pacification, bon nombre d’entre nous (pas les plus jeunes)...

Partagez cet article

Partagez cet article avec votre entourage !