Logo du club de rugby Colomiers Rugby

La chronique du match par JPP

11 Fév, 2024

Esperanza

 

Colomiers a assuré l’essentiel, vendredi soir, en battant Dax 30 à 17. Pourtant, à la mi-temps, les Haut-Garonnais étaient menés 10 à 6 et un parfum d’inquiétude flottait dans les travées de Michel-Bendichou. En ne parvenant pas à aller au bout de leurs intentions, ils avaient laissé des Landais au rugby sans fioriture mais efficace à l’affût de leurs erreurs pour contrôler les débats. S’appuyant sur une bonne conquête et un jeu au pied efficient orchestré, vent dans le dos, par leur ouvreur Hugo Cerisier, les visiteurs n’avaient rien volé.

 

Mais les Columérins réagirent au retour des vestiaires avec un premier essai signé Maxime Javaux — dans la foulée, il réussira une belle deuxième mi-temps — décalé après un ballon porté dévastateur. Puis, après une nouvelle prise du score par les Dacquois, un autre ballon porté propulsa Alexandre Manukula derrière la ligne avant qu’un superbe mouvement n’envoie Vincent Pinto, mis sur orbite par Paul Pimienta, dans l’en-but. Thomas Girard, impeccable dans ses tentatives (6/6), fit le reste.

 

Au cours de la seconde période, avec l’apport d’un banc performant, les Columérins haussèrent au fil des minutes le curseur en défense en réglant également leur problème d’indiscipline contrairement aux Dacquois. Tout en rendant encore trop de ballons — des imprécisions récurrentes, notamment dans la zone de marque — ils purent refaire surface.

 

Ne faisons pas la fine bouche. Ce succès permet à Colomiers de réintégrer le « top 6 » : sixième (46 points) avec une demi-douzaine d’équipes aux trousses. Vendredi, l’affaire était mal engagée, comme la course à la qualification. Les Columérins ont eu le mérite d’y croire comme ils peuvent croire prendre place à la table du dessert printanier, malgré un calendrier compliqué avec cinq réceptions (Biarritz, Mont-de-Marsan, Agen, Montauban, Valence-Romans) pour six déplacements épicés (Aurillac, vendredi prochain, Provence, Vannes, Brive, Nevers, Grenoble). Mais, dans cette passionnante Pro D2, tout semble possible et des surprises fleurissent lors de chaque journée.

 

Le 21 janvier dernier, Esperanza Idole, une jument entraînée en Charente-Maritime, prit au petit matin la route de Vincennes pour y disputer le Prix de Cornulier, l’officieux  championnat du monde des trotteurs au monté comme le Prix d’Amérique à l’attelé. Un accident sur la route, un camion hors d’usage, l’affaire se présentait mal. Son mentor, Noël Langlois, fit appel à la solidarité et un collègue lui amena un van. Arrivée tardivement à l’hippodrome, Esperanza Idole, sous la selle d’un jockey arborant plusieurs points de suture à un genou après une chute quelques jours auparavant, s’imposa à la surprise générale  au nez et à la barbe de ténors venus de Normandie et de l’étranger. Son entourage n’avait pas baissé les bras et quand on s’appelle Esperanza…

 

Esperanza. Elle doit animer les Columérins. Rester dans le « top 6 » ne sera pas chose facile, mais quand on a la foi, pourquoi pas ? Esperanza…

 

*Le Columérin du match : Jorick DASTUGUE

 

Jean-Paul Pronzato

Vous aimeriez peut-être également…

Le moment de s’abonner !

Le moment de s’abonner !

Nous avons le plaisir de vous annoncer le coup d’envoi de notre campagne d'abonnement pour la saison 2024-2025 !   COMMENT S'ABONNER ? Rien de plus simple avec l'arrivée de l'abonnement en ligne cette saison ! Voici les trois façons de s'abonner pour cette saison...

Ici.. Le rugby bat plus fort !

Ici.. Le rugby bat plus fort !

Colomiers Rugby est fier de vous révéler son nouveau slogan. Parce que vous le savez mieux que personne, ici, à Colomiers Rugby, on est pas comme les autres, et on en est fier. Nous vous invitons à visionner le film ci-dessous, qui, nous en sommes sûrs, fera raisonner...

LA COLOMBE EST EN DEUIL.

LA COLOMBE EST EN DEUIL.

La famille de Colomiers Rugby a vécu une semaine noire, avec la perte de deux amis fidèles de la Colombe, Jacky BARRÈRE et Robert SIMONETTI, ainsi que de notre partenaire et ami, Michel KHOURY. La Colombe perd trois membres de sa famille. Le club tout entier s'associe...

Partagez cet article

Partagez cet article avec votre entourage !