Logo du club de rugby Colomiers Rugby

La chronique du match par JPP

28 Jan, 2024

Ivresse et modération

 

Quelle douce ivresse que celle du succès ! Surtout si celui-ci est bonifié. En battant Rouen 38 à 10 vendredi soir avec cinq essais à la clé (un record cette saison), Colomiers s’est offert une soirée d’ivresse rugbystique, sans avoir recours à l’alcool. Alors que le « Dry january » se termine. Ah ! ce mois à l’eau. Qu’en aurait pensé Pierre Dac, maître es-loufoquerie ?

 

Nos Columérins n’ont tout de même pas volé une bonne bière pour arroser leur victoire d’autant plus qu’elle leur a permis de laver l’affront du match aller où leur pack s’était fait sérieusement malmener par celui des Normands. Comme le rugby commence devant, ils ont confectionné le cocktail du succès en s’appuyant d’abord sur leurs « gros »  avant de faire appel à la cavalerie (plus) légère. Rodrigo Marta, à deux reprises, Thomas Larrieu, Ugo Séguéla et Brett Herron ont ainsi pu scorer leur permettant de boire au calice de la joie. De quoi illustrer ces propos de Lucien Mias : « Les avants gagnent le match, les arrières meublent le tableau d’affichage. »

 

Lors de cette rencontre, nous avons pu apprécier le talent de Rodrigo Marta et goûter les prestations, entre autres, de garçons comme Ray Nu’u, devenu une pièce maîtresse au fil des matchs, et d’Alexis Caumel (19 ans), un jeune prometteur, décisif sur l’essai d’Ugo Séguéla pour sa deuxième titularisation.

 

Les Normands, longtemps aux abonnés absents, n’ont pu que constater les dégâts et leur seul essai, inscrit à la sirène, ne constitue même pas une maigre consolation.

 

Monsieur Grincheux pouvait alors entrer en scène pour dire que Colomiers n’avait battu qu’une lanterne rouge qui aura beaucoup de mal à s’en sortir, que Colomiers avait encore fait preuve de beaucoup d’imprécisions, notamment en deuxième mi-temps  — un relâchement après le 31 à 3 de la première ? — et que deux ou trois essais supplémentaires étaient envisageables. Monsieur Joyeux, un sourire narquois au coin des lèvres, lui rétorquait que Rouen venait de passer 37 points à Nevers auteur depuis d’une prestation de haute volée face à Vannes, encore leader avant cette dix-huitième journée. Un résultat qui symbolise bien ce championnat de Pro D2 fantasque et passionnant. Et Colomiers, huitième (42 points) à trois longueurs du « top 6 », peut toujours rêver. À condition de faire preuve de davantage de constance et d’être épargné par les blessures.

 

Après une semaine de trêve, rendez-vous le vendredi 9 février pour la réception de Dax. Encore un affront à laver. En attendant, « boire un petit coup c’est agréable…mais il ne faut pas rouler dessous la table. »

 

*Le Columérin du match : Rodrigo MARTA

 

Jean-Paul Pronzato

Vous aimeriez peut-être également…

Le loto de Colomiers Rugby !

Le loto de Colomiers Rugby !

Le très attendu loto de Colomiers Rugby est de nouveau au rendez-vous ! Il se déroulera le samedi 23 mars 2024 à partir de 19h00 à l’espace ICA PATRIMOINE, du Stade Michel Bendichou. Restauration sur place.   Pour cette édition de 2024, de multiples lots sont à...

La chronique du match par JPP

La chronique du match par JPP

Feu d’artifice   Colomiers a ravi son public, vendredi soir, en écrasant 51 à 14 une pâle équipe biarrote sans doute minée par un contexte extra sportif épineux. Un succès bonifié avec sept essais —un véritable feu d’artifice — a permis au club à la Colombe de...

Infos pratiques #CRBO

Infos pratiques #CRBO

Nos Columérins reçoivent Biarritz au stade Michel-Bendichou ce vendredi 23 février à 19h30 pour cette affiche de la 21ème journée de Pro D2 ! Voici toutes les infos pratiques autour de cette rencontre.   LE MATCH Ouverture des portes du stade : 18h00 Coup d’envoi...

Partagez cet article

Partagez cet article avec votre entourage !