Logo du club de rugby Colomiers Rugby

La chronique du match par JPP

10 Nov, 2023

Échec à un roi

 

Invaincu depuis le début de la saison, le leader vannetais, qui restait sur une série de trois victoires à Colomiers, y est tombé jeudi soir (15-10) lors d’un sommet de la dixième journée. Le roi de Pro D2, fort de son avance au classement, conserve tout de même son trône, mais il a vacillé et le succès enthousiasmant des hommes de la Colombe ne doit rien au hasard. La manière et le résultat confirment leur renouveau après un début de parcours plus que hésitant.

 

Nous avons cependant pu craindre le pire lorsque, après l’essai refusé d’entrée à Joseva Tamani pour une faute dans l’alignement sur une touche à cinq mètres, les Vannetais sont venus dans le camp des locaux pour ouvrir le score par Léon Boulier. Mais, répétons-le, Colomiers a changé. Ses joueurs, plus solidaires que jamais, ont dressé les barbelés en défense et réduit leurs adversaires au pain sec. Après avoir tâtonné pendant une trentaine de minutes, ils ont été libérés par un essai tout en puissance de Janse Roux. Le robuste deuxième ligne sud-africain est le genre de joueur qui faisait auparavant défaut à une équipe souvent en difficulté pour perforer. En outre, à ce niveau, il faut se réjouir de l’apport de Ray Nu’u et Joseva Tamani dont le curseur d’efficacité s’élève à chaque sortie.

 

Disciplinés (6 pénalités concédées au final), les Columérins ont mis la main sur le match, harcelant sans relâche des Bretons qui ont cédé une deuxième fois après la pause, Jérémy Béchu, entré en fin de première période pour suppléer le vaillant Aldric Lescure blessé, concluant une action amorcée en force avant un décalage de Ugo Seguela.

 

Les Haut-Garonnais ont marqué au fer rouge des Morbihannais qui étaient venus chercher autre chose qu’un bonus défensif. Ce troisième succès consécutif les replace en sérieux candidats à une qualification au printemps — troisièmes avec 25 points en attendant les résultats du lendemain. Bon, mais nous finissons à peine les entrées  — nous n’en sommes qu’au tiers de la saison régulière — et le dessert est loin d’être servi. Dans une compétition serrée, un faux-pas peut vous coûter plusieurs places. Colomiers doit avancer avec prudence et remettre le bleu de chauffe vendredi prochain à Rouen face à une équipe qui peine à s’extirper des profondeurs du classement. Gare au trou en Normandie !

 

Et comme il est évident que les matchs doivent être pris les uns après les autres — Monsieur de La Palice n’aurait pas dit le contraire —  comme nous l’entendons très souvent car il est impossible d’en jouer plusieurs en même temps ( !), n’oublions pas que la meilleure façon de marcher c’est de mettre un pied devant l’autre et de recommencer. Sans trébucher.

 

*Le Columérin du match : Jérémy BÉCHU

 

Jean-Paul Pronzato

Vous aimeriez peut-être également…

Ici.. Le rugby bat plus fort !

Ici.. Le rugby bat plus fort !

Colomiers Rugby est fier de vous révéler son nouveau slogan. Parce que vous le savez mieux que personne, ici, à Colomiers Rugby, on est pas comme les autres, et on en est fier. Nous vous invitons à visionner le film ci-dessous, qui, nous en sommes sûrs, fera raisonner...

La chronique de la saison par JPP

La chronique de la saison par JPP

Des chiffres, des êtres et des regrets   Dixième ! Avec un total de 64 points pour treize victoires, un nul et seize défaites, Colomiers a bouclé son parcours au dixième rang. Loin de l’objectif annoncé : le « top 6 » et donc la qualification en phase finale...

La chronique du match par JPP

La chronique du match par JPP

La fête douchée   « Voilà, c’est fini. » Ce titre de Jean-Louis Aubert hante peut-être les esprits des déçus. Les optimistes se disent que « Ça ira mieux demain », comme le chantait Annie Cordy. Les fatalistes fredonnent « C’est comme ça » avec les Rita Mitsouko....

Partagez cet article

Partagez cet article avec votre entourage !