OYONNAX RUGBY vs. COLOMIERS RUGBY : CLAP DE FIN À CHARLES-MATHON



Mardi 25 Mai 2021

Défaits à Charles-Mathon après avoir livré une belle bataille, les Columérins peuvent nourrir des regrets sur le dénouement de cette rencontre.

Une première mi-temps maîtrisée

Si la Colombe a pris les devants durant une bonne partie de la première mi-temps, c’est grâce à une efficacité retrouvée. Solides et percutants dans les duels, les hommes de Julien Sarraute ont affiché un beau visage sur le synthétique d’Oyonnax. D’abord menés suite à une pénalité de Le Bourhis (9’), les Columérins ont rapidement répondu avec un essai de Beka Sheklashvili à la suite d’une séance de pick and go. La Colombe prend alors le contrôle du match et ne va pas se faire prier pour aligner les points. Jules Soulan a porté durant 35 minutes la Colombe avec ses pénalités réussies à la 18, 24, 29, et 35ème minute. 9-19. Au-dessus, et meilleur que son adversaire du jour dans de nombreux secteurs, on se dit alors que rien ne pourra arriver à cette équipe. Malheureusement, le sport est aussi beau qu’il est parfois cruel. La sortie de Jules Soulan à la suite d’un plaquage marquera un tournant définitif dans ce match de barrage. Thomas Girard écopera lui d’un carton jaune à la 38ème minute. En l’espace de trois minutes, la Colombe a perdu sa colonne vertébrale. Le Bourhis en profitera pour ramener les Oyomens à sept points.

Orpheline de son demi d’ouverture, la Colombe a perdu son envol

Dès le début de la seconde période, les vagues oyonnaxiennes vont déferler sur la défense columérine. En souffrance à 14, la Colombe va faillir sur les extérieurs à la 44ème minute sur un essai de Benjamin Fall. 19-19 après la transformation de Le Bourhis. Davantage pénalisés, les Columérins sont menés 25-19 à l’heure de jeu. Décidés à ne pas lâcher, les coéquipiers d’Anthony Coletta se remettent à l’endroit et repartent au combat. D’abord par Josua Vici à la 61’, puis sur une percée de Victor Moro à cinq mètres de l’en-but aindinois, sans pour autant parvenir à percer le rideau défensif adverse. La pénalité de Thomas Girard pour revenir à 28-22 ne changera rien, les Columérins s’inclinent après avoir affiché un beau visage à Charles-Mathon.

La saison s’arrête ici pour nos joueurs. Une page se tourne pour certains, qui prendront un chemin différent du nôtre. Nous leurs souhaitons le meilleur pour la suite. Merci à eux, merci à vous, et à très vite dans nos tribunes !

Crédit Photos : Laurence GROSGURIN

Nos partenaires