Les News

CHRISTIAN LABIT : "DONNER LE MAXIMUM" Vendredi 19 Avril 2013
L'entraîneur de Carcassonne Christian Labit affirme que son club n'a plus d'espoir pour se qualifier pour les demi-finales. Mais il assure que son équipe se donnera à fond lors des trois dernières journées.

Avec neufs points de retard sur le cinquième Aurillac, la qualification pour les demi-finales s’annonce compliquée pour vous ?

 

La qualification elle est partie depuis un long moment. On a eu beaucoup de joueurs de qualité qui ont été blessés et cela nous a fait beaucoup de mal. C’est frustrant parce que l’on a l’impression qu’on avait les moyens d’y être. On se rend compte que l’on va finalement échouer à deux ou trois matchs près. Mais on n’a pas un gros effectif comme certains clubs plus huppés du championnat. On s’est battu avec nos moyens, mais cela n’a pas été assez suffisant. 

 

Quel regard portez-vous sur votre saison ?

 

On fait un bon début de saison, avec de bons résultats. Mais comme je l’ai dit il y aura au final beaucoup de frustrations par rapport au fait qu’on aurait pu aller plus haut. Après il faut relativiser. Avec les moyens qui sont les nôtres, on arrive à rivaliser avec les meilleures équipes du championnat, on parvient même à les battre de temps en temps. Puis on ne joue pas avec la peur au ventre en ce moment. Nous notre maintien est assuré depuis bien longtemps.

 

Avec le maintien assuré et la qualification qui s’éloigne, quels sont les objectifs de Carcassonne pour cette fin de saison ?

 

L’objectif est de réaliser trois bons matchs, afin de savoir où on en est. On va se donner à fond car on veut instaurer une bonne dynamique et s’en servir pour la saison prochaine. Puis il faut respecter le maillot. On ne va galvauder aucune rencontre.

 

Comment avez-vous préparé le match contre Colomiers ?

 

On prépare cette rencontre avec une philosophie positive. Il y a forcément moins de pression vu qu’il n’y aura pas d’enjeu spécial. On va s’attacher à produire du jeu et à ne pas se déplacer pour rien. On ira à Colomiers dans l’optique de faire quelque chose. A titre personnel je ne supporte pas de perdre. Il faut respecter le jeu et ne pas avoir de regrets, et sortir de ce match en se disant que l’on a donné le maximum.  

Colomiers est une équipe qui a une très bonne cohésion collective, avec l’envie d’exister à ce niveau.

 

Colomiers pourrait s’inspirer de votre évolution, vous qui êtes montés de Fédérale en Pro D2 avant de s’installer dans ce championnat et de lutter avec les meilleures équipes.

 

S’inspirer je ne sais pas. Il ne faut pas non plus oublier le passé de Colomiers. Je me souviens encore de l’époque ou Colomiers était en Top 16, avec un président emblématique qui était Michel Bendichou. Ensuite le club a connu des hauts et des bas, mais il mérite d’exister, au moins en Pro D2. Colomiers est un club mythique et je leur souhaite de continuer à progresser et d’exister dans ce championnat.



Consulter les news récentes | Consulter les archives