Les News

COLOMIERS RUGBY / BRIVE : RESUME DU MATCH Lundi 08 Avril 2013
Colomiers Rugby 16 CA Brive Corrèze 18. Mi-temps: 6-6


En venant s'imposer au stade Michel Bendichou, Brive met fin à la bonne série des Columérins à domicile.


Pierre Belzunce aura essayé durant tout le match de faire sauter le verrou corrézien

Pour Colomiers : 1 essai de Maurino (80e), 1 transformation de Lafforgue (80e), 3 pénalités de Lafforgue (5e, 26e, 42e).


Pour Brive : 6 pénalités de Caminati (34e, 40e, 56e, 59e, 70e, 76e).

---------------------


Invaincu à domicile depuis le 7 octobre, et une défaite contre La Rochelle, Colomiers s’est incliné dimanche contre Brive, de deux petits points (18-16), et concède sa troisième défaite de l’année à domicile.

 



Tout avait pourtant bien commencé pour les Columérins. Globalement dominateurs en début de rencontre, ils ouvraient le score dès la sixième minute par leur buteur, et capitaine hier après-midi, Yannick Lafforgue (3-0). Les hommes de Bernard Goutta et d’Olivier Baragnon se montraient beaucoup plus dangereux que leur adversaire, mais leurs intentions n’étaient malheureusement pas récompensées à leur juste valeur. Comme par exemple à la 11e minute de jeu,  ou le centre Grégoire Maurino était arrêté à seulement quelques mètres de la ligne corrézienne. Mais l’arbitre du match Monsieur Lamirand pénalisait alors les Bleus et Blancs, et Brive pouvait se dégager.  

La Colombe s’en remettait alors au pied de son meilleur réalisateur. Yannick Lafforgue passait sa deuxième pénalité de l’après-midi, et portait le score à 6 à 0 à la 26e minute de jeu. En face, Brive ne se montrait guère inquiétant, et seul le drop raté de l’arrière Laurent Ferreres au bout du premier quart d’heure de jeu était à signaler.



 

Petit à petit le match allait cependant s’équilibrer, les Corréziens commençant à montrer certaines velléités offensives. Sur une mêlée disputée à 7 contre 8 par les Columérins (Uili Kolo’ofai se faisant soigné), les hommes de Nicolas Godignon allaient récupérer une pénalité et Julien Caminati réduisait le score à la 34e minute (6-3). La sortie prématurée sur blessure de Kolo’ofai allait d’ailleurs faire beaucoup de mal à Colomiers. D’autant plus que Julien Caminati permettait à son équipe sur la sirène de revenir à égalité (6-6, score à la mi-temps).


Le début du second acte ressemblait étrangement au début du match. Les Columérins récupéraient une pénalité et l’ouvreur permettait aux siens de repasser devant au score (9-6).

La suite de la rencontre allait malheureusement s’avérer beaucoup plus difficile pour les hommes du président Carré, la puissance physique des Brivistes se faisant de plus en plus sentir. Colomiers était alors sous pression, et n’arrivait pas à se sortir durablement de la menace corrézienne.

La Colombe arrivait néanmoins à se montrer dangereuse lors de quelques coups d’éclats, comme par exemple à la 62e minute. Les Bleus et Blancs étaient alors tout proches de la ligne adverse, mais ils ne parvenaient pas à concrétiser leur action, Monsieur Lamirand finissant de mettre fin aux offensives columérines en les pénalisant. Un arbitre qui allait d'ailleurs se montrer très sévère envers les Columérins sur certaines actions lors de cette seconde période. Julien Caminati ne se faisait pas prier et enchaînait les pénalités, pour donner un avantage qui allait s’avérer définitif en faveur de son équipe (18-9, 76e).



Fidèles à leurs habitudes, les hommes de Bernard Goutta n’allaient rien lâcher et auront le mérite d’inscrire le seul essai de la rencontre en toute fin de match, par l’intermédiaire de Grégoire Maurino (18-16). Un essai qui vient récompenser le courage et l’abnégation de ses joueurs, qui auraient pu espérer une meilleure issue à cette rencontre.