Les News

GREGORY PATAT : "VICTOIRE IMPERATIVE CONTRE COLOMIERS" Jeudi 21 Mars 2013
Le coach d'Auch Grégory Patat se montre satisfait de la victoire de ses hommes contre Albi. Il sait cepedant qu'il faudra confirmer contre Colomiers samedi, dans une rencontre capitale pour les Gersois.


Après cette série de quinze matches sans victoire, le succès contre Albi a du faire du bien au groupe ?

 

Oui, bien sûr. On voulait inverser cette spirale négative et renouer avec la victoire. Et nous n’avions plus trop le choix, étant donné que la zone de relégation se rapprochait de plus en plus.

 

Comment expliquer une telle mauvaise série ?

 

Il y a plusieurs facteurs. Tout d’abord on a eu jusqu’à douze blessés à une période de l’année, dont trois piliers et notre maitre à jouer Pierre Alexandre Dut. Sur certaines rencontres, nous rendions une bonne copie, mais la réussite nous fuyait. Nous avons commis aussi certaines erreurs de jeunesse, et mal géré certaines fins de match. Sans oublier certaines décisions arbitrales, qui n’ont pas toujours été en notre faveur. C’est un tout, qui fait que la machine se détraque peu à peu.

 

La victoire est donc impérative pour vous face à Colomiers ?

 

Complétement. La problématique est la même que contre Albi. Contre Colomiers la victoire est impérative et il est important pour nous de prendre des points. Nous avons suffisamment grillé de jokers et n’avons plus que quelques longueurs d’avance sur les premiers relégables. Il faut valider le travail et enchaîner après le succès contre Albi. Si on parvient à gagner contre Colomiers on aura toujours notre destin en mains, à cinq journées de la fin du championnat.

 

 

Que craignez-vous de cette équipe de Colomiers ?

 

Colomiers est une équipe en pleine confiance et en pleine réussite en ce moment. Leur jeu est bien en place, il y a une très bonne alternance entre jeu au pied et à la main. Sans oublier que les Columérins possèdent une très bonne défense. C’est une équipe assez complète. Au match aller (remporté 9 à 3 par Colomiers, NDLR) ils avaient maîtrisé leur sujet. Et sans la faillite de leurs buteurs, l'écart au score aurait pu être beaucoup plus important. Samedi il ne faudra pas les laisser mettre leur jeu en place. On va devoir les mettre sous pression.

 

Votre solidité à domicile a souvent été l’une de vos forces, pourtant cette année vous connaissez un peu plus de mal. Comment l’expliquez-vous ?

 

Le championnat de Pro D2 est très homogène. Il n’y a que quelques équipes qui sortent du lot mais sinon tout le monde peut aller gagner chez tout le monde. On avait plutôt bien réussi notre début de saison en gagnant nos cinq premières rencontres à domicile. Mais après tout va très vite et il suffit d’un faux-pas pour donner des idées aux autres équipes et pour montrer qu’il est possible d’aller gagner à Auch.



Consulter les news récentes | Consulter les archives