Les News

COLOMIERS RUGBY / LYON : LA COLOMBE ET LE LOU SE QUITTENT DOS A DOS Lundi 18 Mars 2013

Colomiers
Rugby 19 LOU Rugby 19. Mi-temps: 13-6


         Florian Nicot, auteur de l'interception qui amena l'essai de Pierre Belzunce
 

Pour Colomiers : 4 pénalités de Lafforgue (18e, 26e, 58e, 77e), un essai de Belzunce (13e) et une transformation de Lafforgue (13e).


Pour Lyon : 4 pénalités de Dumora (29e, 34e, 60e, 74e), un essai de Grosso (49e) et une transformation de Grosso (49e).


---------------------


Dimanche midi, pendant que les joueurs se préparaient à recevoir Lyon, un grand repas avec les partenaires était organisé. Réunissant près de 850 personnes, celui-ci s’est avéré être un franc succès.Tout comme le match, qui a vu s'opposer deux belles équipes.

 
Après avoir fait tomber Pau, Oyonnax et Tarbes au stade Michel Bendichou, les Columérins sont parvenus à tenir en échec (19-19) le LOU Rugby, candidat déclaré pour les demi-finales et pour l’accession au Top 14.

 

Malgré la domination lyonnaise en début de partie, ce sont les joueurs de la Colombe qui frappaient les premiers. En infériorité numérique suite au carton jaune de Martin Puech à la 9e minute, ils ne s’en laissaient pas compter et allaient se réveiller de fort belle manière. Sur une action lyonnaise, Florian Nicot interceptait le ballon, trouvait Cédric Coll en relais au niveau de la ligne médiane. Le ballon atterrissait dans les bras de l’inévitable Pierre Belzunce, qui s’en allait inscrire le premier essai du match, son troisième lors des trois dernières rencontres de championnat.

                    Pierre Belzunce, qui aplatit le premier essai du match


Cet essai allait sonner la révolte des locaux, qui allaient inscrire six points de plus grâce à deux pénalités de Yannick Lafforgue, pour porter le score à 13 à 0 au bout de 26 minutes de jeu. A 14 contre 15, les Columérins avaient réussi la prouesse de passer un 10-0 aux visiteurs. Après que les Lyonnais soient revenus à 13 à 6 grâce à deux pénalités de Julien Dumora en cinq minutes (29e, 34e) les Columérins manquaient l’occasion de faire le break juste avant la pause. Yannick Lafforgue ne parvenaient pas à convertir deux de ses tirs au but pour creuser l’écart au score. Au terme d’une belle première mi-temps, les joueurs de la Colombe rejoignaient néanmoins les vestiaires avec une avance de sept points (13-6). 

 

                    Yannick Lafforgue, auteur de 14 points lors de ce match

Le début de seconde période allait s’avérer être plus compliqué. Les Lyonnais revenaient avec d’autres intentions, et recollaient très vite au score grâce à un essai de Remy Grosso, transformé par Julien Dumora (13-13). Plus en souffrance, Colomiers ne passait pas loin de la correctionnelle quand Remy Grosso, toujours lui, était à deux doigts d’aplatir dans l’en-but à la 55e minute.


                    Leroy Houston, numéro 8 et capitaine


Dans une seconde période marquée par beaucoup de fautes de main et de pénalités des deux côtés, les défenses prenaient le pas sur les attaques. Et la rencontre allait alors se résumer à un duel de buteurs entre les deux numéro dix. Yannick Lafforgue et Julien Dumora allaient passer deux pénalités chacun, pour porter le score à 19 à 19 à trois minutes du terme. Les Columérins jetaient alors leurs dernières forces dans la bataille. Et grâce à une dernière mêlée dominatrice, ils obtenaient l’occasion de l’emporter à la sirène. Malheureusement, Yannick Lafforgue, auteur du drop victorieux la semaine dernière à Aix, ne parvenaient pas à trouver le mire. Le score en restait à 19-19.

                    Dan Williams, précieux dans les airs

La Colombe engrange donc deux points et conserve la dixième place du classement, à trois points de Narbonne, neuvième. Les hommes du président Carré peuvent se montrer satisfaits de leur prestation, eux qui ont fait douter l’un des cadors annoncés de ce championnat.     



Consulter les news récentes | Consulter les archives