Les News

GUILLAUME BORTOLASO : "SE FAIRE PLAISIR" Mercredi 13 Mars 2013
 
Guillaume Bortolaso est l'un des acteurs majeurs de la saison columérine. Il se confie avant la réception de Lyon.

Guillaume, que retiens-tu de la victoire contre Aix-en-Provence ?

 

Je retiens essentiellement les quatre points de la victoire. La performance n’a pas été évidente. On a été brouillon dans le jeu. Nous n’avons pas pris de haut cette équipe d’Aix mais j’ai senti moins d’enthousiasme et de passion que d'habitude. Cela ressemblait plus à une décompression plutôt qu’à un relâchement suite au bon match réalisé contre Pau. 

 

L’équipe est actuellement en grande forme, avec quatre victoires lors des cinq derniers matchs. Comment expliques-tu une telle dynamique ?

 

Tout d’abord par le très bon état d’esprit du groupe. Cela a mis un peu de temps à se mettre en place au début vu que l’on montait de Fédérale, mais le temps a permis de bien construire et d’assimiler l’organisation offensive et défensive. Depuis le match contre Tarbes à domicile (le 8 décembre), nous n’avons connu aucun match à zéro point. Cela a permis d’engranger de la confiance et d’installer une dynamique.    

 

Comment abordes-tu le match de dimanche face à Lyon ?

 

Ça va être un grand match, bien évidemment, il va certainement y avoir du monde. Lyon est une grosse équipe. L’an dernier nous étions encore en Fédérale et voilà que l’on va maintenant affronter le LOU de Chabal et Nallet. A nous de montrer beaucoup d’enthousiasme. Il faudra surtout se faire plaisir lors de cette rencontre afin de ne pas en sortir frustré.

 

Quels souvenirs as-tu du match aller, remporté 24 à 6 par le LOU ?

 

On avait fait 60 bonnes premières minutes. A l’heure de jeu nous étions encore au coude au coude au niveau du score. Puis nous avions pris un carton jaune et encaissé deux essais en moins de 10 minutes. On avait alors connu des moments d’égarement. Le point positif de ce match est que nous avions eu assez d’orgueil pour ne pas encaisser le troisième essai, qui aurait été synonyme de bonus offensif pour Lyon.   

 

A titre personnel, comment juges-tu ta saison, toi qui as participé à 22 des 23 journées de championnat ?

 

J’ai eu la chance de ne rater qu’une seule rencontre, à cause de douleurs au dos (à Brive le 17 novembre). Je suis passé du poste de troisième ligne à celui de seconde ligne, pour le bien de l’équipe. Nous avons l’avantage d’avoir un groupe de 35 joueurs qui nous permet d’effectuer des roulements. Et les entraîneurs font en sorte que l’on se remette très souvent en question. 



Consulter les news récentes | Consulter les archives