TARBES vs COLOMIERS : UN POINT QUI POURRAIT COMPTER



Dimanche 03 Avril 2016

En supériorité numérique pendant la majorité de la partie, Colomiers Rugby s’est incliné sur la pelouse de Tarbes (26-31). Les Columérins décrochent néanmoins un point de bonus défensif qui les rapproche des cinq premières places.

Et pourtant, tout avait idéalement commencé pour les hommes de Bernard Goutta et Philippe Filiatre, avec un essai dès la 3e minute de Venione Voretamaya. L’ailier fidjien est désormais le meilleur marqueur du club, avec 6 réalisations, devant Kimami Sitauti et Clément Lagain.
Si Maxime Veau lui répondait peu de temps après, la Colombe rejoignait les vestiaires en tête à la pause (16-11), grâce à trois pénalités de Maxime Lafage (18, 27e, 31e), contre seulement deux pour le TPR, inscrites par Luix Roussarie (17e, 26e). Le buteur tarbais laissait en revanche cinq points en route lors du premier acte…
Les Columérins avaient qui plus est l’avantage d’évoluer à 15 contre 14 depuis la 18e minute de jeu et le carton rouge adressé à Giorgi Nemsadze pour un coup de poing sur Romain Bézian.
  
Un début de seconde période fatal aux Columérins
 
Mais il ne faut pas se fier au classement des Pyrénéens, en difficulté pour des raisons économiques mais redoutables sur le terrain. « Au match aller, ça n’avait pas été évident », se rappelait Sébastien Inigo vendredi avant le début de la rencontre.
  
Et malheureusement, le début de seconde période était fatal aux bleu et blanc, avec trois essais encaissés en 11 minutes – par Luix Roussarie (47e), Morgan Rubio (53e) et Andrea Cocagi (58e). Le score passait de 16 à 11 pour Colomiers à 28-16 pour les Tarbais, qui venaient alors de passer un 17-0…

Mais, fidèles à leurs habitudes, les coéquipiers de Morgan Saout - capitaine vendredi soir en l’absence du troisième ligne Aurélien Beco - ne lâchaient rien. Et très vite, grâce à un bel effort de l’alignement, l’arbitre de la rencontre accordait un essai de pénalité aux Columérins, qui revenaient tout près du TPR (28-23). Pourtant, suite à une nouvelle pénalité de Laurent Tranier à la 70e, les Columérins se retrouvaient privés du bonus défensif.
Un point de bonus qu’ils allaient finalement décrocher à quelques encablures de la fin de la rencontre. Christopher Hilsenbeck ne tremblait pas et réussissait son premier tir au but du match (79e, 31-26, score final).

Alors, certes, une défaite en ayant évolué en supériorité numérique pendant 60 minutes ne s’apparente pas forcément à une bonne affaire. Sauf que, profitant des revers à 0 point d’Aurillac à Albi, de Béziers à Narbonne et de Perpignan à Lyon, les hommes de Bernard Goutta et Philippe Filiatre reprennent un point à toutes ces équipes. Ils ne pointent désormais qu’à deux longueurs de la 5e place, détenue par Perpignan, et à trois points de Béziers, 4e. 

Nos partenaires