COLOMIERS vs MONT-DE-MARSAN : UN MATCH NUL ET DES REGRETS



Samedi 05 Mars 2016

Sous des trombes d’eau, Colomiers Rugby et Mont-de-Marsan n’ont pu se départager et se sont quittés sur un score de parité (12-12). David Skrela a inscrit la totalité des points columérins.  
 
 
Dans des conditions climatiques difficiles, ce sont logiquement les buteurs des deux équipes qui se mettaient en évidence dans le premier acte : David Skrela (2/3 dans ses tentatives de tirs au but) pour Colomiers, Emmanuel Saubusse (2/2) pour Mont-de-Marsan. Mais si les deux formations rejoignaient les vestiaires sur un score nul (6-6), ce sont les Columérins qui étaient majoritairement à l’initiative lors des quarante premières minutes, sans parvenir à déborder la solide défense montoise.
À noter lors de ce premier acte la sortie prématurée de Louis Acosta, remplacé par Benjamin Rioux (28e).
 
Le verre à moitié vide ou à moitié plein ?
 
Au retour des vestiaires la tendance s’inversait, les visiteurs prenant à leur tour l’ascendant dans le jeu, sans pour autant concrétiser leur domination au tableau d’affichage - la faute notamment à la bonne défense columérine, qui résistait aux « assauts » montois.
 
Dans un match qui tournait parfois à une partie de « ping-pong rugby », il fallait attendre la 65e minute pour voir les premiers points de ce second acte. Le bon effort de la mêlée columérine était récompensé par trois points de David Skrela (9-6). L’avantage était malheureusement de courte durée avant que le demi de mêlée landais (auteur d’un échec néanmoins en seconde période) ne remette les deux formations à égalité (70e, 9-9).   
 
À l’entame des dix dernières minutes, le suspense faisait rage, avec deux équipes se rendant coup pour coup dans une atmosphère parfois électrique – carton jaune à l’encontre de Terblanche (72e). David Skrela passait alors une nouvelle pénalité (73e, 12-9). Les hommes de Bernard Goutta et Philippe Filiatre avaient-ils fait le plus dur ? Malheureusement non.
Car les derniers instants de la partie se révélaient être en faveur des Montois,  en possession du ballon dans les 22m columérins. Des efforts « récompensés »  par un nouveau tir au but de Saubusse (78e, 12-12 – score final). 
 
À l’issue de la partie, le vestiaire columérin faisait alors grise mine… Pour autant faut-il voir le verre à moitié vide ou à moitié plein ? S’ils n’ont pas réussi à remporter leur seul match à domicile de ce bloc démentiel, les coéquipiers du capitaine Aurélien Beco sont pour autant toujours cinquièmes du classement (52 points), en attendant la rencontre d’Aurillac ce dimanche face à Bayonne. La conclusion pour le centre Cédric Coll. « Maintenant il ne faut pas s’arrêter à ça, il reste encore beaucoup de rencontres. Rien n’est définitivement perdu, ce championnat est très ouvert. »
 


Crédit photo : Gilles Cadario

Nos partenaires