YOHAN VIVALDA (PERPIGNAN) : "J'AI VÉCU DEUX BELLES ANNÉES À COLOMIERS"



Jeudi 04 Février 2016

Joueur de Colomiers Rugby durant deux saisons, Yohan Vivalda a décidé de retourner à Perpignan l'été dernier. Avant le match ce vendredi soir entre les deux formations (21h au stade Michel Bendichou), le deuxième ligne nous a accordé une interview.

Yohan, comment s’est passé ton retour à Perpignan cet été ?

Ça s’est bien passé, ça a été facile étant donné que je suis retourné dans un club que je connaissais déjà très bien. Ça m’a fait du bien de revenir, notamment pour être plus proche de ma famille. À Colomiers c’était plus compliqué par moments.

Tu as néanmoins vécu deux belles années à Colomiers…

Rugbystiquement parlant, mes deux années à Colomiers ont été mes plus belles. Nous avions une équipe compétitive et un objectif bien cadré, qui était de figurer dans les 10 premiers. La cerise sur le gâteau aurait été d’arriver à se qualifier pour les demi-finales, mais j'ai vécu deux belles années à Colomiers.

Justement, est-ce pour toi un regret de ne pas être arrivé à se qualifier pour les phases finales ?

Non, pas vraiment, car nous avons quand même fait de belles saisons, en rivalisant à la maison face à de grosses écuries. Après, c’est dommage de ne pas avoir réussi à remporter certains matchs qui auraient pu nous faire grimper au classement.

Parle-nous de Bernard Goutta, que tu avais déjà connu à Perpignan avant de le retrouver à Colomiers…

Bernard sait où il veut aller et il s’entoure d’hommes qui vont l’aider à atteindre ses objectifs. C’est quelqu’un de très humain. Moi j’ai signé à Colomiers car Bernard était là, je n’ai pas hésité longtemps quand il m’a appelé à l’époque pour me dire qu’il voulait me faire signer à Colomiers. Mon choix a été facile, je savais où je mettais les pieds. Bernard a beaucoup compté pour moi.

Revenons au sportif. Perpignan se situe actuellement à la 5e place. Êtes-vous satisfait de votre saison jusqu’à présent ?

On préférerait quand même être dans les 2/3 premiers et avoir un peu d’avance sur les poursuivants. Nous avons loupé quelques rencontres à domicile et ça ne pardonne pas. Même ces dernières semaines face à Bourgoin et Tarbes ça n’a pas été évident du tout de l’emporter.
On a connu certaines difficultés mais on commence ces derniers temps à relever la tête. Il nous faut continuer ainsi.

La rencontre contre Colomiers est très importante pour la suite de la saison…
Disons que celui qui va s’imposer pourra plus facilement se projeter dans l’avenir, même s’il y aura encore un paquet de matchs derrière. Si on gagne, on se mettrait à l’abri et on prendrait cinq points d’avance sur Colomiers. En revanche si les Columérins gagnent, ils nous passeront devant.
 

Crédit photos : Jean-Louis Mevel
 

Nos partenaires