MORGAN SAOUT : "ON A ENVIE DE VIVRE DE BELLES CHOSES"



Mardi 02 Février 2016

L'arrière Morgan Saout se prononce sur la rencontre à venir face à Perpignan vendredi (21h à Michel Bendichou) et sur la victoire vendredi dernier à Dax...

Morgan, vendredi soir contre Dax, tu faisais partie des 14 joueurs présents sur la feuille de match à être issus du centre de formation du club. Est-ce une fierté ?
 
Bien sûr que c’est une fierté. C’est très bien de voir que des jeunes sont là pour faire jouer la concurrence et prendre notre place (rires). Ils sont jeunes mais surtout ils sont prêts. Maxime (Lafage NDLR) a été très bon vendredi soir, Léopold (Dupas NDLR) fait de bonnes entrées et Stéphane (Onambele NDLR) est en train de prendre une nouvelle dimension.
 
Tu étais également capitaine lors de ce match à Dax…
 
Ça m’a fait très plaisir, j’ai été honoré quand les coachs me l’ont annoncé. C’est d’autant plus agréable que l’on a gagné en étant tous très solidaires. Après j’ai conscience de l’avoir été car il y avait des absents mais je serai très content de l’être à nouveau.
 
As tu été obligé de prendre plus la parole auprès de tes partenaires en étant capitaine ?
 
C’est vrai que j’ai plus l’habitude d’être dans mon coin avant les matchs et de me concentrer sur moi-même, d’être assez froid. Je pense que c’est mon poste qui veut ça. Là j’ai un peu forcé ma nature mais c’était une belle expérience.
 
Avec ce succès à Dax, vous êtes maintenant 6e, à un point du 5e. Est-ce que cette 5e place est présente dans vos esprits ?
 
Ça va faire un ou deux ans que l’on finit dans le ventre mou car à un moment donné de la saison, on n’a pas réussi à accrocher des victoires qui étaient à notre portée. Ce succès à Dax nous permet de continuer à espérer. Je ne vais pas dire qu’on ne pense pas à la 5e place car ça serait mentir, mais nous sommes conscients que le calendrier est compliqué.
 
Est-ce que ce match face à Perpignan peut être qualifié de match charnière ?
 
Je pense que c’est un peu tôt pour le dire. Ce qui est certain, c’est que cela va être un match très important qui va devoir valider le bon bloc que l’on réalise jusqu’à présent. Si on ne gagne pas vendredi soir, ça n’aura servi à rien de l’emporter à Dax.
 
Vendredi, il va d’abord falloir répondre présent dans l’engagement…
 
Je pense que c’est notre leitmotiv pour toutes nos rencontres, l’engagement et l’intensité. Il va falloir répondre présent comme on a su le faire face à Aurillac et notre jeu se mettra en place automatiquement.
 
De l’extérieur, on a l’impression que le groupe a franchi un palier cette année. Est-ce aussi ton point de vue ?
 
Il suffit que je dise ça pour qu’on se plante vendredi (rires). Plus globalement, j’ai l’impression que le groupe a surtout pris conscience qu’il était capable de réaliser de belles choses. On a envie de vivre de belles aventures et de belles choses. 


Crédit photos : Jean-Louis Mevel

Nos partenaires