COLOMIERS RUGBY PREND L'EAU À BIARRITZ



Vendredi 15 Janvier 2016

Dans des conditions climatiques difficiles, Colomiers Rugby s'incline lourdement (26-3) à Biarritz.

Après le court succès la semaine dernière à domicile face à Tarbes (19-16), Colomiers n’est pas parvenu à enchaîner une deuxième victoire consécutive ce week-end. En déplacement sur la pelouse d’Aguilera, les joueurs de Bernard Goutta ont lourdement chuté face au BO (26-3).

Pas grand chose à se mettre sous la dent en première période côté columérin. Indisciplinés (2 cartons jaunes reçus), en souffrance en mêlée fermée, les coéquipiers d’Aurélien Beco ne pouvaient que constater les dégâts et ne se mettaient guère en évidence dans le secteur offensif, peu aidés il est vrai par des conditions climatiques des plus délicates.

De leur côté, efficaces à défaut d’être géniaux, les Biarrots se contentaient d’accroître leur avance au score grâce à quatre pénalités du demi de mêlée et buteur Maxime Lucu (4e, 24e, 38e, 40e), pour un score de 12-0 à la mi-temps. 

Deux essais encaissés en dix minutes

Plutôt que de grandes envolées, les joueurs des deux équipes décidaient d’offrir au public d’Aguilera une bagarre générale en début de seconde période. L’arbitre de la rencontre prenait alors ses responsabilités et sortait deux cartons rouges : un à l’encontre de Romain Bezian à Colomiers, un autre contre Edwin Hewitt à Biarritz. 

Et si Christopher Hilsenbeck réduisait l’écart une minute à peine après ces expulsions (50 min, 12-3), l’embellie columérine était malheureusement de courte durée…
Car alors que les deux formations atteignaient l’heure de jeu et que les hommes de Bernard Goutta et Philippe Filiatre étaient en possession du ballon, l’ailier du BO Rodney Davies interceptait la balle à hauteur de la ligne médiane et s'en allait aplatir entre les poteaux après une course en solitaire (57e, 19-3). Portés par cette bonne dynamique, les Basques inscrivaient dix minutes après un nouvel essai par l’intermédiaire de l’arrière Kylan Hamdaoui, qui venait là tuer tout suspense (67e, 26-3).
Et ni le carton jaune infligé au talonneur Benjamin Noirot à la 75e, ni les efforts columérins dans les derniers instants de la partie ne venaient changer le score final de la rencontre.
À noter néanmoins pour les Bleu et Blanc l’entrée en jeu du jeune demi de mêlée Léopold Dupas, qui a disputé pour l’occasion les premières minutes de sa carrière en Pro D2.

Après la lourde défaite à Lyon (45-7) avant les vacances, Colomiers subit cette fois la loi du Biarritz Olympique (26-3, deux essais à zéro) et ne parvient pas à ramener le moindre point de ce déplacement. Il faudra faire mieux dimanche prochain pour le choc face à Aurillac (au stade Michel Bendichou à 14h35).  

Nos partenaires