COLOMIERS RUGBY : LE BILAN COMPLET DE L'ANNÉE 2015



Mardi 22 Décembre 2015

Alors que les Columérins ont disputé leur dernier match de l’année 2015 vendredi 18 décembre sur la pelouse de Lyon, l’heure est venue de faire le bilan de cette année civile… Meilleur marqueur, plus large victoire, tous les éléments à retenir se trouvent dans cet article !

Plus large victoire : Colomiers – Carcassonne (31-9) ;  4 septembre 2015
Après une lourde défaite face à Aurillac lors de la précédente journée, les Columérins n’avaient pas le choix et se devaient de l’emporter devant Carcassonne. Ce fut chose faite, et de belle manière avec une victoire à cinq points.

Et pourtant, il avait fallu attendre les ultimes instants de la partie pour voir les hommes de Bernard Goutta et Philippe Filiatre parvenir à marquer le troisième essai tant décisif. Et après des réalisations d’Aurélien Beco et de Clément Lagain, c’est la recrue australienne Kimami Sitauti qui permettait aux siens d’obtenir la victoire bonifiée. De quoi réjouir ses coéquipiers, à commencer par le demi de mêlée Damien Neveu. « Sans tomber dans l’euphorie on est satisfait. Après la déconvenue du week-end dernier on avait à cœur de se racheter, surtout à domicile. C’est une belle victoire », déclarait ce dernier.
Plus large défaite : Lyon - Colomiers (45-7) ; 18 décembre 2015

Il ne faut malheureusement pas remonter bien loin pour trouver le plus lourd revers columérin de cette année civile 2015 (38 points d’écart, 6 essais encaissés sur la pelouse lyonnaise).

Malgré une entame de bonne facture et dix bonnes premières minutes, les Columérins n’ont ensuite rien pu faire face à l’ogre de ce championnat, très bien parti pour terminer en tête du championnat et ainsi accéder au Top 14 la saison prochaine. Une défaite qui est donc à relativiser étant donné la qualité de l’adversaire, qui ne boxe clairement pas dans la même catégorie que les autres pensionnaires de Pro D2.

Meilleur marqueur : Armand Batlle (8 essais)

Avant de s’envoler à Grenoble l’été dernier pour goûter à nouveau au Top 14, Armand Batlle a passé deux très belles années à Colomiers. Et s’il n’a laissé que de bons souvenirs au club en raison de son attitude irréprochable, il s’est également avéré être un formidable finisseur, comme peuvent en témoigner ses 8 essais inscrits lors de cette année 2015 – qui font de lui le meilleur marqueur du club.
L’ailier a notamment inscrit un doublé lors des victoires à domicile face à Biarritz et Tarbes.

Le bilan

En 2015, Colomiers Rugby a disputé au total 28 rencontres (15 à domicile, 13 à l’extérieur) pour un bilan de 14 victoires (dont deux à l’extérieur), 12 défaites (dont deux à domicile) et 2 matchs nuls (face à Bayonne et Perpignan).

Des victoires de prestige

Au delà de ces chiffres, les hommes du président Alain Carré peuvent se féliciter d’avoir su décrocher des victoires de prestige devant leur public et leurs partenaires. Ce fut le cas face à Aurillac (15-11), Perpignan (32-15), Biarritz (42-33, au terme d’un match très animé) ou encore Agen (26-21).
Preuve, s’il en fallait encore, que la Colombe peut rivaliser avec les meilleures formations du championnat de Pro D2.

Des défaites rageantes

Comme pour la plupart des équipes, la saison de Colomiers Rugby a été marquée par des hauts et des bas. Les Columérins ont notamment connu des défaites laissant un goût amer en bouche. On pense notamment au revers concédé sur la pelouse d’Albi (26-29), avec un essai encaissé dans les derniers instants, ou encore à la défaite à Michel Bendichou face à Mont-de-Marsan (13-15).

Fabien et Fabrice tirent leur révérence

2015, c’est également l’année choisie par Fabien Berneau et Fabrice Culinat pour prendre leur retraite de joueur de rugby professionnel, eux qui ont tant donné pour le club et qui ont toujours répondu présent. L’histoire retiendra donc que les deux hommes ont disputé contre Agen leurs dernières minutes sous le maillot Bleu et Blanc.
L’occasion une nouvelle fois de leur dire merci pour leur dévouement et leur attachement sans faille à Colomiers Rugby.

Et maintenant, de nouveaux défis à relever

Depuis sa remontée en 2012, Colomiers n’a cessé de grandir et de gravir les échelons pas à pas.
Chaque année, les Columérins ont su faire mieux que la précédente, notamment au niveau du classement, pour déjouer les pronostics et devenir une équipe respectée et parfois crainte du Pro D2. Cette saison, après 13 journées de disputées, les Columérins pointent actuellement à la 6e place (avec 30 points) avec une petite unité de retard sur le cinquième, Perpignan. S’ils veulent conserver ce rang, voire même pourquoi pas chiper la 5e place pour disputer une demi-finale, les coéquipiers d’Aurélien Beco n’auront pas le temps de se reposer sur leurs lauriers (même si ce n’est pas vraiment le genre de la maison) et devront également se montrer intraitables à domicile (où seuls Béziers et Mont-de-Marsan s’y sont imposés en 2015) et opportunistes à l’extérieur (comme ce fut le cas ces dernières semaines à Aix et Perpignan). La route sera longue, semée d’embûche, mais les Columérins ont véritablement les moyens et les hommes pour jouer les trouble-fêtes.

Nos partenaires