COLOMIERS vs. VANNES : UNE DÉFAITE SUR LA PLUS PETITE DES MARGES



Vendredi 08 Janvier 2021

Nos Columérins ont reçu hier le Rugby Club de Vannes pour un des chocs de cette 15ème journée de ProD2. Nos joueurs ont mené durant une grande partie de la rencontre. Mais les Bretons ont fait preuve d'orgueil malgré un carton jaune pour obtenir la victoire, 20 à 19. 

Déception, agacement, regret … Les têtes étaient lourdes hier soir dans le vestiaire pour nos joueurs. Cette défaite face au deuxième de ProD2 a laissé des traces et est passée difficilement. Notre troisième-ligne Anthony Coletta a utilisé des mots forts en conférence de presse d'après match : «Quand on veut être dans les six premiers au classement, on se doit d'être de grands garçons dans les moments clés». Les temps forts, ce sont ces moments que nos bleus et blancs ont manqué au contraire de Vannes. C'est ce qu'explique notre entraîneur des avants, Fabien Berneau : «C'est une très belle équipe de Vannes qui s'est déplacée. Aujourd'hui, elle a su concrétiser ses temps forts». 

Pourtant la rencontre avait bien débuté grâce au pied de notre buteur numéro 1 : Thomas Girard. Deux grosses défenses se sont fait face durant les quarante premières minutes. Ce sont donc les deux buteurs qui se sont chargés d'ouvrir les compteurs. Une première mi-temps serrée, mais nos Columérins mènent à la pause, sur le score de 9 à 3. 

Un deuxième acte à double tranchant 

«On avait les clés pour aller chercher la victoire, surtout à 16 à 3», les mots d'Anthony Coletta symbolisent la deuxième mi-temps. Elle a démarré à grande vitesse avec une superbe action collective de nos joueurs avec des passes après contact. Au bout, le premier essai du match pour notre troisième-ligne Bastien Vergnes. Le premier également pour lui depuis le début de saison en cinq matchs. Le stade Michel-Bendichou souffle et nos joueurs prennent un peu le large après la transformation de Thomas Girard. 16 à 3, mais nos bleus et blancs se mettent sous pression tout seuls. Des mauvais dégagements au pied et de nombreuses fautes dans leurs trente mètres ramènent petit à petit Vannes dans la rencontre. Notre capitaine du soir, Edoardo l'admet : «On n'a pas été performant sous les jeux au pied. Et puis, on a fait trop de fautes. On doit travailler la discipline». La conséquence : Vannes inscrit son premier essai dans la foulée par leur talonneur Théo Béziat. 

Pourtant, à l'heure de jeu, les planètes semblent s'aligner pour une 18ème victoire consécutive à domicile. Après arbitrage vidéo pour plusieurs placages hauts, le pilier de Vannes Phillip Kité reçoit un carton jaune. Notre ailier, Alexis Palisson, sort à ce moment-là pour commotion à la suite de cette faute. Dans les minutes suivantes, les buteurs se renvoient la balle, pour un score de 19 à 13 à vingt minutes de la fin. Le coup de poignard arrive à la 71ème minute, avec un nouvel essai pour les Bretons de leur buteur, Pierre Popelin. Ils virent en tête d'un point, 20 à 19. Dans les cinq dernières minutes, nos Columérins ont poussé, et Thomas Girard a manqué par deux fois les poteaux. La sirène retentit, et le stade Michel-Bendichou tombe après 17 matchs d'invincibilité. 

Carcassonne déjà dans les têtes 

«Il faut penser au prochain match». Notre demi de mêlée Edoardo Gori avait déjà la tête à jeudi soir prochain. Pour Anthony Coletta, il faut «se remettre au boulot pour Carcassonne». Rendez-vous donc jeudi prochain à 19h au stade Michel-Bendichou, pour aller chercher un premier succès en 2021. 

Nos partenaires