INTERVIEW : EDOARDO GORI



Mercredi 16 Septembre 2020

À quelques jours du coup d’envoi entre Aurillac et Colomiers, Edoardo Gori a répondu à nos questions ! Début de saison, Covid, prochain match, notre demi de mêlée a abordé tous les sujets. Interview.

Après plusieurs mois sans compétitions, retrouver les sensations du championnat, ça fait du bien ?

​"Oui ! Car ça m’a énormément manqué. Ça a été très difficile. Les premiers matchs amicaux ont été compliqués, car on revient dans un rythme que l’on a un peu oublié. Après, nous n'avons pas très bien commencé le championnat, on le sait, mais ça fait du bien de retrouver la pelouse et de jouer."

Après une bonne préparation, l’équipe perd à Valence Romans. Tu l’expliques comment ?

"On a très mal démarré la rencontre en enchaînant les erreurs. Mentalement, sur la première mi-temps, c’était difficile : on n’arrivait pas à jouer en équipe, nous n’étions pas concentrés… Donc on a perdu confiance. La mi-temps nous a fait du bien, les choses ont davantage tourné en notre faveur. Mais à l’arrivée, on perd à cause d’une première mi-temps ratée."

Perdre la première rencontre à changé quelque chose dans la préparation du match contre Aurillac ?

"Non ! On a tout de même bien travaillé durant les 3 mois précédents le début du championnat. C’est sûr que l’on a mal débuté avec cette défaite, ce sont des choses qui arrivent, mais si on regarde la seconde mi-temps, on est bien. Il ne faut pas baisser la tête et continuer de travailler tous les jours à l’entraînement. Il ne faut pas tout remettre en question. La rencontre contre Aurillac nous donnera la possibilité de nous racheter, ça va être un gros match."

Ne pas jouer à domicile contre Rouen, à cause du Covid, c’est frustrant ?

"Oui, beaucoup. Toute la saison va être difficile, parce que toutes les semaines, on ne sait pas si on jouera ou non. Nous, on s’était préparé, on voulait jouer, mais au final, on ne peut pas. C’est un peu stressant et déstabilisant. Il faut qu’on s’y habitue parce que ça risque d'être ça toute la saison."

Le prochain match est à Aurillac, avec quelles intentions y allez-vous ?

"Il faut penser à gagner le match, à faire de belles choses sur le terrain. On sait que l’on est un peu passé à côté sur notre premier match. Eux, ils ont très bien joué chez eux contre Grenoble le week-end dernier, donc on sait à quoi s’attendre !" 

Nos partenaires