4 JOUEURS FRAÎCHEMENT DIPLÔMÉS



Mercredi 11 Avril 2018

Ce mardi 10 avril à la Toulouse Business School, Romain Bézian, Stéphane Onambele, Aurélien Beco et Damien Neveu se sont vus remettre leurs diplômes en Management Blended Learning. À noter que Morgan Saout, ancien de la maison, faisait aussi partie du contingent et a également reçu son diplôme à distance via visio-conférence depuis les Etats-Unis. Mention spéciale à Damien Neveu, qui en plus du précieux sésame à reçu le titre de "meilleure causerie" pour sa capacité à fédérer les troupes et organiser la vie de la classe. Il était aussi le délégué de classe durant cette année d'étude !

L'ensemble du club est très fier de l'obtention de ce titre et nous avons interviewé nos joueurs pour l'occasion... 

Parlez nous de ce diplôme que vous avez obtenu !
 
Stéphane Onambele : On a suivi le parcours Manager Blended Learning de la Toulouse Business School. C’est un diplôme de niveau 2. Ce diplôme de manager regroupe des domaines et compétences diverses, comme les ressources humaines, la comptabilité, la finance...
 
Combien de temps a duré la formation ?
 
Romain Bézian : Sur une année, avec les trois-quarts de la formation que nous avons suivie en e-learning, et pour le reste en trois regroupements dans l’année. Il y avait 2-3 heures de cours par internet par semaine, auquel il fallait ajouter 3h de travaux personnels. 
 
Comment avez-vous concilié votre travail de rugbyman pro et les études ? 
 
Aurélien Beco : La formation était adaptée à nos contraintes, c’est ce qui nous a permis de pouvoir la suivre. Ça a facilité grandement la tâche, après ça a demandé pas mal d’organisation, beaucoup de communication avec le groupe pour pouvoir rendre nos travaux, ça a été réalisable avec un peu d’organisation. 
 
Vous avez eu des travaux en commun à réaliser tous les quatre ? 
 
Damien Neveu : On avait la majorité des modules qui étaient à effectuer en travaux de groupes donc ça a été un avantage, on a pu se répartir les tâches par moments et aussi, lorsque quelqu’un avait un peu moins de motivation... Bon par exemple, Stéphane était souvent vers le bas, on l’a souvent rattrapé aux bords du précipice (rires). Après ça a été un avantage de la formation, c’est qu’on a pu s’entraider et c’est quand même plus facile pour nous tous. 
 
Vous avez déjà des perspectives pour l’avenir ? 
 
Stéphane Onambele : Oui, à côté du rugby j’ai l’intention de faire des stages dans des entreprises, notamment dans le milieu bancaire où j’ai déjà pu avoir quelques expériences depuis mon BTS en NRC (Négociation Relation Client, ndlr), j’ai gardé quelques contacts avec ces entreprises, je pense que c’est important de garder un pied dans le monde du travail et de penser déjà un peu à notre reconversion. 
 
Romain Bézian : Moi j’étais plutôt dans la filière scientifique avant de faire cette formation, j’ai une meilleure vision de l’entreprise maintenant, et peut-être que comme Stéphane il faut que je mette le pied dedans désormais, pour affiner ma recherche de reconversion, mais en tous cas la formation m’a beaucoup aidé. Je pense peut-être à faire un Master plus tard, mais c’est encore à affiner, on verra ! 
 
Aurélien Beco : Pour moi c’est pareil que M.Bézian, j’avais une formation scientifique, j’ai eu mon diplôme de professeur des écoles, et j’avais envie de découvrir un peu plus le monde de l’entreprise, c’était une volonté qui était ressortie après avoir fait un bilan de compétences via Provale, cette formation était donc intéressante pour moi pour pouvoir rentrer dans ce monde-là.  C’était enrichissant, et c’est à nous aujourd’hui de nouer des contacts avec des professionnels pour pouvoir aller plus loin. 
 
Damien Neveu : Pour moi la reconversion est imminente puisque je risque de mettre un terme à ma carrière à la fin de cette saison donc tout se précise aujourd’hui. Personnellement c’est le secteur de l’immobilier qui me plaît, j’ai eu une proposition justement dans ce secteur-là, pour l’instant c’est encore en cours de réflexion et de cadrage mais je pense tout de même m’orienter vers l’immobilier.  
 
Ce diplôme t’a suffisamment apporté en vue de ton projet ? 
 
Damien Neveu : J’ai l’intention maintenant de faire une formation plus professionnalisante et plus spécialisée dans ce secteur, mais ce diplôme m’a permis dans un premier temps de mieux appréhender les aspects managériaux de l’entreprise qui de toute façon sont transversaux à toutes les activités professionnelles. Ce diplôme c’est aussi le moyen d’avoir la carte professionnelle nécessaire pour travailler dans ce secteur. 
 
Un dernier mot ? 
 
Romain Bézian : On voulait en profiter pour remercier Provale, ils nous ont beaucoup aidés durant cette année et ont été présents à nos côtés, la Toulouse Business School et plus particulièrement Sophie Duplan ! 

Nos partenaires