Lundi 29 Janvier 2018

Les réactions à chaud d'Olivier Baragnon, manager général, et de Grégoire Maurino, trois-quart centre de l'équipe de Colomiers Rugby.

Olivier Baragnon :

"Nous avons fait des progrès d’un point de vue stratégique sur la première mi-temps, avec l’utilisation de plus de jeu au pied, qui nous ramène par ailleurs deux essais.
En revanche, le plus embêtant c’est que nous n’avons pas eu suffisamment de ballons, surtout en 2e période."

 
"Il faut que l’on progresse pour tenir le ballon et tuer le match. Il ne faut pas pour autant être prétentieux : Aurillac est une belle équipe malgré tout, et a produit une belle deuxième mi-temps."
 

Grégoire Maurino :

"Sur cette seconde mi-temps nous avons manqué de ballons pour nous créer des occasions et les mettre en danger. Nous avons su être opportunistes, mais nous avons su provoquer cela, je pense. Nous avons sûrement raté le coche lorsque l'on n’a pas réussi à marquer le 3e essai, où nous avons pilonné sur leur ligne. (20e minute de jeu - ndlr)

On est tout de même contents de cette victoire, on est toujours en course, mais on sait ce qu'il nous reste à travailler pour aller chercher d’autres victoires et cette qualif, puisque maintenant ce que l’on vise c’est la qualif."  

Nos partenaires