BAYONNE vs COLOMIERS : BRAVO ET MERCI !



Lundi 30 Mai 2016

Colomiers Rugby s’est incliné ce dimanche après-midi sur la pelouse de Bayonne en demi-finale de Pro D2 (16-28). Une défaite qui ne fera certainement pas oublier le très bon parcours des Columérins tout au long de la saison.
 
 
L’histoire retiendra donc que le parcours columérin s’est arrêté au stade des demi-finales lors de cette saison 2015-2016… Une demi-finale où les Columérins – en tête à la mi-temps -ont connu une seconde période plus délicate avant de craquer face à la botte de l’arrière argentin de Bayonne Martin Bustos Moyano notamment.
 
Pour autant, les hommes de Bernard Goutta et Philippe Filiatre ont-ils à rougir de leur prestation ? Surtout pas, bien au contraire. Car ces derniers ont lutté les yeux dans les yeux avec les Bayonnais, pourtant annoncés favoris de cette rencontre et évoluant dans leur antre de Jean-Dauger. Mieux encore, les bleu et blanc étaient même en tête à la mi-temps de cette demi-finale, grâce à un essai de Clément Lagain en bout de ligne et au pied de David Skrela, une nouvelle fois d’une précision remarquable dans ses tentatives de tirs au but – même si réduire la performance exceptionnelle de l’ouvreur à sa seule réussite devant les perches serait une bien belle erreur.
 
Rendez-vous la saison prochaine
 
Fidèles à eux-mêmes, et à l’image de la saison, les coéquipiers du capitaine Aurélien Beco ont tout donné et jeté toutes leurs forces dans la bataille.
Et des forces, Colomiers en a… Car les Columérins ne se sont pas contentés de défendre face à l’Aviron et ont également réussi à mettre en difficulté la défense basque lorsqu’ils sont parvenus à envoyer le jeu sur les extérieurs. Malheureusement, toutes ces bonnes initiatives n’ont pas toujours été récompensées…
 
Vous l’aurez compris, cette élimination ne doit surtout pas faire oublier la (très) belle saison columérine. Quatre ans après sa remontée dans ce championnat de Pro D2, les bleu et blanc ont pris un malin plaisir à déjouer les pronostics tout au long de l’année et à gagner le respect de leurs adversaires, avec à la clé des victoires de prestige à domicile contre Aurillac, Perpignan, Lyon ou des succès à l’extérieur, à Sapiac notamment… Autant de motifs d’espoir pour la saison prochaine, avec on l’espère un public toujours plus nombreux, comme ce fut le cas pour pousser derrière leur équipe à Carcassonne et à Bayonne ces dernières semaines.
 
Pour les joueurs, le moment est maintenant venu de prendre des vacances bien méritées, avant de revenir, soyez en sûrs, plus fort encore l’année prochaine.
 
 
 
 Crédit photo : Gilles Cadario
 

Nos partenaires