COLOMIERS vs LYON : LA COLOMBE AVAIT LES CROCS !



Lundi 25 Avril 2016

Colomiers Rugby s’est magnifiquement imposé à Michel Bendichou dimanche face à l’ogre de ce championnat, Lyon (27-16). Les Columérins remontent à la 6e place !
 
 
Après la défaite à Narbonne le week-end dernier, les Columérins n’avaient pas vraiment le choix et se devaient de s’imposer pour encore croire en la qualification pour les phases finales. Et c’est grâce à une détermination de tous les instants et une grosse combativité que les hommes de Bernard Goutta et Philippe Filiatre ont une nouvelle fois prouvé qu’ils pouvaient rivaliser avec les meilleurs de ce championnat, en infligant à Lyon sa quatrième défaite de la saison.
 

Dans cette rencontre, Colomiers n’aura été mené que six petites minutes par le LOU... avant de prendre les commandes du match pour ne plus jamais les lâcher.
Car si Stephen Brett ouvrait le score sur pénalité, Voretamaya inscrivait très vite le premier essai de la partie, après « seulement » 11 minutes de jeu (7-3). L’ailier fidjien est désormais le meilleur marqueur du club avec sept essais marqués. 
Auteur d’une bonne prestation, le demi d’ouverture Christopher Hilsenbeck rajoutait deux nouveaux tirs au but pour propulser logiquement son équipe en tête à la mi-temps (13-6).
 
17 points au pied pour Hilsenbeck
 
Si rien n’était encore joué à la pause, ce sont une nouvelle fois nos Columérins qui attaquaient de la meilleure des manières le second acte. Après une pénalité de chaque côté (Hilsenbeck pour Colomiers, Brett pour Lyon) les coéquipiers du capitaine Aurélien Beco - de retour pour cette rencontre ô combien importante - faisaient le forcing tout près de la ligne lyonnaise. Et si l’arbitre de la rencontre refusait dans un premier temps l’essai à Martin Puech, il n’y avait par contre rien à redire quelques instants plus tard sur l’essai en bout de ligne de Morgan Saout (54e, 21-9). Une récompense logique au regard de la domination columérine.
 
Si les esprits s’échauffaient légèrement, avec un carton jaune pour les deux équipes (Grégoire Maurino à Colomiers, Brett au LOU), la Colombe parvenait à maintenir son avance jusqu’à la fin de la partie ! Malgré l’essai de Sukanaveita tout en puissance, c’est encore le demi d’ouverture Christopher Hilsenbeck qui assurait et permettait aux siens de décrocher ce succès de prestige face aux champions de France de Pro D2 (64e, 75e, 27-16).
 
Après les victoires bonifiées face à Aurillac et Perpignan, Colomiers Rugby démontre une nouvelle fois sa capacité à battre les gros à Michel Bendichou ! Désormais 6e de ce championnat, à trois petits points de Mont-de-Marsan, il est plus que jamais permis de rêver !

Nos partenaires